Au jardin potagerCulturesPermaculture

5 légumes à cultiver à l’ombre

Posted

Parmi les questions fréquentes sur le jardinage que je reçois sur mon blog, on me demande souvent quelles plantes est-ce que l’on peut cultiver à l’ombre. Que ce soit pour un jardin potager à l’ombre ou un balcon qui n’est pas exposé sud. Découvrez une sélection de 5 légumes à cultiver à l’ombre.

 

Des plantes d’ombres au jardin potager

Que ce soit parce que vous avez une partie de votre jardin qui est soit très faiblement éclairée, ou qui soit toujours à l’ombre à cause de constructions ou d’arbres. Ou encore que vous habitiez en ville et que votre balcon est exposé au nord. Les conditions de cultures ne sont pas toujours ce que l’on voudrait et nous devons souvent faire avec. Concernant les balcons, je ferai un article qui sera dédié au balcons avec une exposition nord, mais lisez déjà cet article qui vous donnera des idées.

Avant de vous lister ma sélection de légumes à cultiver qui aiment l’ombre, je vous recommande vivement de lire l’article que j’ai écrit sur comment jardiner avec l’ombre au jardin potager (ou sur un balcon). Il complète à merveille cet article et vous permettra certainement d’y voir plus clair sur la place de l’ombre au jardin potager, ou au balcon. Parce qu’en effet, cela n’a pas que des effets négatifs, loin de là ! 😉

La liste est à adapter selon votre climat, si vous habitez dans le sud, les tomates peuvent même être cultivées à l’ombre des arbres. Mais je reste général et j’aborde une situation globale (notamment en France).  Sans plus attendre, voilà la liste des 5 plantes qui aiment être cultivées à l’ombre !

 

Cultiver le radis à l’ombre

culture du radis ombre Parmi les plantes qui se cultivent facilement à l’ombre on retrouve le radis. C’est un légume très facile à faire pousser, qui pousse rapidement (environ 1 mois) et qui donne relativement beaucoup de matière végétale après sa culture (qu’on peut se resservir en tant que mulch par exemple). En effet, le radis fait des feuilles que l’on peut étendre sur le sol afin de l’enrichir directement.

Pour en apprendre plus la culture du radis, je vous conseille l’article assez complet que j’ai écrit dessus. Je reviens sur le semis, le mulch, l’entretien, la récolte, l’entretien mais aussi des associations de cultures que vous pourrez mettre en place avec. La culture du radis : semis, entretien et récolte.

 

Cultiver la rhubarbe à l’ombre

Il s’agit ici d’une excellente plante d’ombre. Et c’est une plante qui ne demande pas d’entretien ! En fait, il s’agit d’une plante vivace que j’avais déjà présenté dans cet article : 5 plantes vivaces faciles au jardin potager.

La rhubarbe est à cultiver à l’ombre et non au soleil. Pour sa culture, rien de plus simple. Plantez une racine de rhubarbe et récoltez de la rhubarbe chaque année. Attention à ne pas consommer les feuilles de rhubarbe qui sont toxiques.

Il s’agit aussi d’une plante très intéressante pour les maraîchers car elle a un très bon rapport entre le temps à fournir pour cultiver la rhubarbe et le prix au kg.

 

Cultiver l’épinard à l’ombre

Voici un classique, l’épinard tout le monde en a déjà mangé, et la plupart des jardiniers ont déjà essayés cette culture. C’est en plus un excellent légume pour votre santé, voyez par vous-même une recette hyper simple et super bonne pour la santé : un smoothie vert aux épinards.  C’est un légume simple à semer, à entretenir et à récolter. Tout ce qu’on aime quoi ! C’est aussi un légume qui se cultive très bien en pot ou en jardinière. Donc cultiver des épinards sur un balcon ou une terrasse est tout à fait envisageable.

Semis et plantation de l’épinard

Pour le semis je vous conseille de semer directement sur place en début de saison. Et de lui choisir, évidemment, une place relativement ombragée. Il faut savoir que l’épinard (même l’épinard d’été) redoute les fortes chaleurs et le soleil direct. Il aura tendance à monter très rapidement en graine. J’ai eu l’expérience de le repiquer (après des semis en godets) et qu’il soit monté en graines seulement 1 semaine après. Les plants n’avaient que 2 feuilles en plus des cotylédons (les premières feuilles que les plants forment en poussant) et les fleurs par dessus… Autant dire que je n’étais pas près d’en consommer ! 😉

Donc renseignez vous sur le climat de l’année en cours et n’hésitez pas à le mettre dans l’endroit le plus ombragé et frais du jardin. Il poussera particulièrement bien à l’ombre d’un arbre par exemple.

Si vous décidez de cultiver des épinards en pot ou en jardinière, sur votre balcon par exemple, voilà quelques conseils. Veillez toujours à avoir une terre assez humide. Donc arrosez régulièrement vos pots et jardinières afin que la terre ne s’assèche pas trop.

Le mulch

Vous pourrez aussi mettre en place un mulch que ce soit en pot ou en pleine terre. Un mulch est une couverture végétale du sol. C’est une techniques que l’on met très fréquemment (si ce n’est quasiment tout le temps) en pratique dans un jardin en permaculture. Pour en apprendre plus, voilà un article  assez complet pour comprendre simplement ce qu’est la permaculture : La permaculture, qu’est-ce que c’est ?

Pour la récolte, rien de plus simple, 1 mois après la plantation vous pourrez en récolter. Privilégiez la récolte de feuilles et non de la touffe entière. Si vous coupez le pieds entier, les feuilles ne pousseront plus. Tandis que si vous récoltez quelques feuilles sur chaque pieds, les plants referont des feuilles très rapidement. 😉

 

Cultiver la salade à l’ombre

Comme pour l’épinard, en plein été, les salades qui seront au soleil auront tendance à monter en graine très rapidement. Et on se retrouve avec une situation assez similaire aux plants d’épinards qui à peine repiqués montent très rapidement en graine.

Alors pour cultiver la salade, l’ombre est une bonne idée, surtout en été. En hiver, privilégiez une exposition avec assez de soleil évidemment. Elle se cultive aussi bien en pleine terre qu’en pot ou en jardinière. Donc cultiver des salades sur un balcon à l’ombre est tout à fait envisageable.

Pour la culture de salade d’été je vous conseille de ne pas choisir une variété d’hiver, qui aura tendance à ne pas supporter la chaleur estivale et qui montera très rapidement en graines.

 

Cultiver la blette à l’ombre

Aussi appelée bette ou poirée, la blette est un légume à cultiver à l’ombre. Ou à la mi-ombre. En effet, elle peut aussi être cultivée avec une exposition relativement ensoleillée. C’est une plante bisannuelle, elle se cultive donc selon un cycle de 2 ans. Et si vous voudrez récolter des graines il faudra attendre l’année d’après le semis pour que la blette fasse des fleurs et donc des graines.

La blette redoute aussi la sécheresse. Donc assurez vous d’avoir une bonne couche de mulch au pieds de vos plants de blettes afin de garder un sol frais et humide. C’est aussi une plante qui peut se cultiver en pot ou en jardinière. Il faudra choisir une jardinière assez profonde par contre, afin que les plants de bettes puissent faire suffisamment de racines.

 

Si vous avez une question ou une remarque, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Et surtout, n’oubliez pas de partager cet article sur les réseaux sociaux. 😉

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    24
    Partages
  •   
  • 15
  • 9
  •  

6 réflexions au sujet de « 5 légumes à cultiver à l’ombre »

    1. Bonjour Agnès,

      Effectivement, c’est loin d’être dramatique ! L’article est surtout là pour montrer que l’on peut cultiver plusieurs légumes à l’ombre ! Il complète le précédent article sur la place de l’ombre au jardin potager.

      Merci pour le commentaire, très bonne journée ! 😉
      Heikel

  1. bonsoir Heikel
    j’habite dans les Cévennes(GARD)
    je n’arrive pas a avoir de belles tomates
    certaines tomates ont le fond (noir)
    pourtant cette année ,mon petit potager est dans des bacs mais sans fond car ils sont disposés dans mon carré de jardin
    comment préparer la terre et comment arroser?
    merci d’avance, (j’adore les tomates)

    1. Bonjour,

      La nécrose apicale, ou plus communément appelée cul noir, est une maladie qui touche les tomates, les poivrons et les piments.

      Elle peut avoir plusieurs causes possibles, mais dans la très grande majorité des cas cela vient de deux facteurs :
      1-des arrosages irréguliers
      2-une carence en calcium
      Les arrosages irréguliers cause souvent le second.

      Je m’explique. Dans le cas d’arrosage fréquents mais irréguliers, la plante ne va pas faire d’efforts pour aller en profondeur avec ces racines. Puisque l’eau lui est facilement accessible en surface.

      En cas de sécheresse ou d’arrosage irréguliers, la terre, surtout en surface si elle n’est pas paillée, va très vite se dessécher. Les racines vont être au sec, ce dont elles n’ont pas l’habitude. Le calcium va avoir du mal à être capté par la plante, ou tout simplement à être acheminé vers les fruits avec la sève majoritairement constitué d’eau.
      -cela peut aussi être dû à un excès d’eau-

      Voilà pour la théorie. En pratique, vous ne pouvez pas “sauver” les tomates, poivrons ou piment atteint par la nécrose apicale. Mais ne vous en faites pas, il ne s’agit pas du tout d’une maladie contagieuse. Elle ne se transmettra pas aux autres tomates.

      Pour prévenir la maladie, je vous conseille quelques astuces de jardinage :

      -mettre un mulch (paillage) sur votre sol. Sur une bonne épaisseur. Au moins 10 cm de mulch pour le protéger. Même dans le Sud cela peut vous dispenser d’arrosage durant l’été si vous avez quelques pluies (même rare). Le sol deviendra humide, riche en humus, et très fertile et plein de vie.

      Cela vous évitera d’avoir à arroser car la terre restera humide. (pas de formation de croûte de lessivage par la pluie et le vent).

      Cela poussera aussi les champignons à se développer dans le sol, ce qui a pour avantage de créer une relation racine-champignons.

      On appelle cette relation, la mychorize. Elle permet notamment à la plante d’être beaucoup plus indépendante au niveau de l’eau, car elle utilise les champignons comme des racines. Et cela lui permet aussi d’avoir à sa disposition beaucoup plus de minéraux et d’oligo-éléments.

      Je vous invite aussi à ne pas retourner votre terre, car cela aura pour conséquence de tuer la vie biologique de votre sol, et ainsi vous détruirez ce qui créera les conditions idéales à la croissance de vos plants de tomates.

      Pour résumer, arroser moins à partir de maintenant, et surtout mettez un très épais mulch (minimum 10cm) sur votre sol. Pour le mulch, choisissez ce que vous avez sous la main. Je vous conseille du foin ou de la paille bio qui se trouve assez facilement en été.

      Vous pouvez aussi poser quelques poignée de compost sur votre terre et sous votre mulch. Par le ruissellement de l’eau dans la terre, et l’action des milliards de micro-organismes dans votre sol, ce dernier se retrouvera mélangé à votre terre. 😉

      ps : il peut y avoir d’autres causes, mais je ne rentre pas trop dans les détails car les conseils que je vous ai donné vous seront aussi utiles dans ces cas là.

  2. J’ai de la paille de lavande en grande quantité, est-il possible de l’utilisé comme mulch autour de m’importe quel légume?

    1. Bonjour,

      Je dirais que oui, mais c’est toujours sous conditions. Est-ce que la lavande a été distillée avant ?
      Si oui, est-ce que ça s’est fait avec des produits chimiques ou juste bouillie dans de l’eau ?

      Sinon, vous pouvez l’utiliser sans problème en paillage même si elle n’a pas été distillée. Notamment proche des lavandes si vous en avez en terre.

      Je vous conseille aussi dans mettre un peu partout pour profiter des propriétés répulsives sur certains insectes jugés “nuisibles”.

      Très bonne journée à vous, et n’hésitez pas à poser d’autres questions. 😉

Laisser un commentaire