5 plantes pour un balcon (ou une terrasse) ensoleillé

Publié le Publié dans Au balcon, Cultures

Vous rêvez d’avoir un petit potager sur votre balcon ou votre terrasse exposé au Sud ? Rien de plus simple ! Un balcon exposé au Sud est sans nul doute le plus facile à cultiver : tomates, poivrons, aubergines, piments et même melons s’y plaisent ! Du soleil une bonne partie de la journée qui permet notamment de cultiver sous châssis en hivers, de la chaleur pour les légumes et les fruits qui en sont gourmands. Découvrons 5 plantes faciles pour un balcon au soleil !

 

 

Les tomates sur un balcon

L’incontournable de l’été sur les balcons ensoleillés : comment commencer cet article sans penser à la tomate. Tomates cerises, tomates coeur de boeuf, tomates noires de Crimée, tomates andines et j’en passe…
Une fois que avez goûté à de bonnes tomates qui ont poussées dans de bonnes conditions, comment retourner vers les tomates du grand commerce sans un soupçon de nostalgie ? Impossible !

Tomates balconComptez une dizaine de pieds de tomates cerises pour en avoir tout l’été, et quelques pieds de plus pour mangez quelques tomates.
Choisissez un pot assez grand ou une jardinière assez profonde. Comptez une profondeur de 35-40 cm environ pour les deux. Une largeur de 30 cm pour les pots et une largeur de minimum 20 cm pour les bacs ou jardinières. Cependant, sachez que contrairement à une idée répandue, on peut augmenter la densité sans perdre de productivité. Essayez de serrer vos différents plans, de planter 2 ou 3 pieds dans un même pot, vous verrez. Par contre, il faut veiller à ce que les plantes aient une assez grande profondeur de terre pour pouvoir s’enraciner correctement.

Bien sûr, ces recommandations sur les dimensions des différents pots ne sont que des estimations pour chaque plante. Donc  adaptez en fonction de ce que vous possédez et des variétés choisies.

Avec les tomates ou les tomates cerises vous pouvez planter des oeillets d’Inde ( : tagètes). C’est une plante compagne qui éloigne les nématodes. Et attire les insectes auxiliaires sur le balcon. D’ailleurs, dans cette optique, on peut considérer que l’oeillet d’Inde est un organisme auxiliaire. Pour en savoir plus sur les auxiliaires, je vous conseille cet article : les auxiliaires. En plus de cette association vous pouvez planter des pieds de basilic en dessous des tomates. Ils se plaisent parfaitement à la mi-ombre ainsi créée. Vous pourrez faire 3 à 4 récoltes de basilic sur chaque pieds !

 

 

Les plantes aromatiques sur un balcon

Qui dit jardinière ne dit pas forcément herbes aromatiques, mais quand même, ça reste un indémodable des balcons exposés au Sud. Très pratique d’accès, il est simple comme tout d’aller cueillir ses feuilles de basilic pour sa salade de tomates en été. -Non, non… Je ne fais pas une fixette sur les tomates ;)- Ou d’aller couper quelques brins de romarin, de thym ou de lavande pour une tisane en hiver.

Pour les plantes aromatiques, veillez à ne pas les associer sans discernement. Certaines ne s’entendent pas entre-elles. C’est notamment le cas de la menthe qui à la fâcheuse tendance à prendre toute la place dans le pot.

Parmi les plantes aromatiques que vous pouvez planter sur un balcon au soleil :

 

  1. La lavande – Lavandula. J’avoue ce n’est pas la plus simple à faire pousser sur un balcon. Mais elle vous ravira, vous et les abeilles, de sa floraison très parfumée. Elle a besoin d’une terre très bien drainée, et de ne pas avoir les racines constamment dans l’eau. Privilégiez une exposition très ensoleillée et un pot percé assez profond (30 cm environ de profondeur comme de largeur). Parmi les variétés à conseillées sur un balcon, la lavande Dutch est certainement la plus rustique.
  2. Le thym – Thymus. Thym commun, thym serpolet, thym citronné etc. Le thym à de très nombreuses variétés. Les thyms que l’on achète dans le commerce peuvent être cultivés dans tout types de sol. Mais essayez de privilégier les sols secs et pauvres. Vous pouvez le planter en jardinière ou en pot individuel d’environ 15 cm de profondeur.
  3. Le romarin – Rosmarinus officinalis. Nécessitant en grande partie des mêmes soins que le thym, le romain à cependant besoin d’un pot plus large et plus profond : comptez environ 30 cm de profondeur pour cet arbuste. Il se taille très bien (pour les amoureux des tisanes).
  4. La mélisse – Melissa officinalis. Vous voulez une plante parfumée ? Une plante qui attire les abeilles (mellifère) ? Une plante increvable et qui se ressème toute seule ? C’est vers la mélisse qu’il vous vous tourner ! Pour le choix de la terre, elle pousse dans tous les types de sol et peut-être réservée à un coin à la mi-ombre (évitez le plein soleil). N’hésitez pas à la rabattre 2 fois par an pour des feuilles bien vertes et une plantes vigoureuse.
  5. La menthe – Mentha. Besoin de la présenter ? Je ne pense pas, cette plante est réellement increvable ! Prenez un pot de 15 cm de profondeur et mettez y quelques tiges de la variétés de menthe qui vous intéresse. Vous vous retrouverez très rapidement avec un pot bien remplit de menthe. Ici aussi, n’hésitez pas à la tailler 2 ou 3 fois par an.

 

 

Les radis sur un balcon

radis balconLes radis sont un des légumes qui poussent le plus rapidement. En 3 semaines à 1 mois vous pourrez en déguster. Pour faire pousser des radis sur un balcon, rien de plus simple. Choisissez un bac ou une jardinière de 10-15 cm de terre aérée, arrosez copieusement, semer y des graines de radis, couvrez d’un peu de terre (très fine couche) et tassez légèrement.

Plus qu’à attendre et surveillez le taux d’humidité qui ne doit pas être trop élevé, mais pas trop bas non plus. La terre doit être légèrement humide. Mettez y un doigt pour tester l’humidité en profondeur, car il se peut que la terre soit sèche à l’extérieur mais humide à l’intérieur.

Un dernier conseil sur la culture du radis : pour profiter de radis toute l’année, veillez à semez tous les 15 jours un peu de radis, afin de répartir les récoltes.

 

 

Haricots à rames sur un balcon

Vous possédez un balcon avec vis-à-vis ? Des barrières en métal peu élégante ? Pourquoi ne pas créer un brise vue en y faisant grimper des haricots à rame ? En plus de vous régaler de leurs grains, cela vous créera un brise vue unique à la touche très naturelle.

Pour faire grimper des haricots à rames sur votre rambarde, n’hésitez pas à les tuteurer si ils ne s’y enroule pas eux même. Vous pourrez les récolter quelques mois après le semis (environ 3 mois). Je pense que les meilleurs contenant pour les balcons sont les bacs de 30 cm de profondeur environ (même peu larges, comme 15-20 cm). Vous pourrez y associez plusieurs autres légumes, comme des radis, des salades ou des pois. Ou même des maïs pour les plus téméraires (prévoir un contenant plus large dans ce cas). Vous aurez ainsi une partie de l’association ancestrale qui s’appelle la milpa. C’est une association entre le maïs, les haricots grimpants (: à rames) et des courges. J’ai écrit un article complet sur cette association que je vous recommande : la milpa ou les 3 soeurs, une association très intéressante.

Une petite astuce pour les semis de haricots : les laisser tremper toute une nuit avant le semis, les plans lèveront plus rapidement.

 

 

Les framboisiers sur un balcon

Framboises
En achetant un plant en jardinerie, vous pourrez y goûter la même année 😉

Quel plaisir de manger des framboises pleines de saveurs. Un de mes fruits préférés si ce n’est pas le premier ! Contrairement à ce que l’on peut penser, les framboisiers se cultivent plutôt bien en pot sur un balcon.
Pour se faire, un pot suffisamment profond est nécessaire (environ 30 à 40 cm) pour une largeur d’au moins 25 cm.

Et paillez vos pieds de framboisiers avec du BRF par exemple (Bois Raméal Fragmenté), cela évitera l’évaporation. Et permettra aux champignons de se développer dans le cas du BRF.

Concernant la taille, je ferai un article prochainement sur le sujet. Mais je vous donne ici les indications générales :

  • Les framboisiers non-remontants : c’est-à-dire les framboisiers qui ne donnent qu’une seule fois par an, typiquement en juin-juillet. Ces framboisiers peuvent être taillés juste après la fructification.
  • Les framboisiers remontants : c’est-à-dire les framboisiers qui donnent à deux reprises durant l’année, typiquement en juin et en août. Ces framboisiers ont deux types de branches, celles de l’année et celle de l’année précédente qui sont sèchent. Donc on coupe les branches de l’année dernière à ras, et on coupe celle de l’année à moitié environ.

 

Pour en découvrir plus sur les framboisiers je vous invite à lire cet article que j’ai écrit pour le site de Gilles le jardinier bio : la culture des framboisiers au jardin bio.

 

Les salades sur un balcon

Petite plante bonus pour cette liste, je suis quand même obligé de parler des salades pour les cultures sur un balcon. C’est un légume hyper simple à faire pousser. Et vous n’avez que l’embarras du choix concernant la variété : laitue, batavia, feuilles de chêne…

Pour les cultiver sur un balcon, prenez un bac ou une jardinière d’une profondeur de 15-20 cm. Préparez et semez comme vous l’auriez fait avec les radis (en semant plus menu). Vous pouvez aussi acheter des plants directement en jardinerie. Et il ne vous reste plus qu’à plantez vos plants de salades pas trop espacés non plus pour que les salades fasse un couvert végétal et évite à la terre de se dessécher trop rapidement. Après quelques semaines vous pourrez les manger.

 

 

C’est la fin de cet article, est-ce que vous plantez d’autres espèces de légumes ou de fruits au balcon ? Dites-le nous en commentaire.
Si l’article vous a plu ou que vous pensez qu’il puisse être utile à quelqu’un partagez le !  😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire