Mois par mois

Que faire au jardin en mars ?

Posted

Vous ne savez pas quoi faire au cours des différents mois de l’année ? Vous avez peur d’oublier certaines tâches ou de ne pas vous y prendre au bon moment ?
Je vous donne une liste d’activités à faire mois par mois ; ce mois-ci c’est mars.


Comme chaque mois, les conseils du mois dernier sont aussi valables pour le mois en cours (au moins la première moitié). Je vous invite donc à survoler l’article concernant le mois de février avant de lire celui-ci.

Que faire au jardin en février ?

.

Malgré le mauvais temps, mars prépare en secret le printemps.

 

Qu’est-ce que serait le mois de mars sans ses giboulées ? Le soleil est aussi plus présent, ce qui permet de réchauffer la terre. En mars vient aussi le printemps. Les choses sérieuses commencent enfin !

 

Découvrir la terre

Comme je le disais plus haut, en mars le soleil est normalement plus présent. On peut même profiter de quelques journées en manches courtes au jardin potager pour peu qu’il ne pleuve pas ! Cet ensoleillement permet de réchauffer la terre.
Cependant, si vous avez un couvert végétal sur votre terre, que ce soit les engrais verts d’hiver ou simplement un paillis (: mulch) il est bon de l’enlever durant un temps. En effet, les rayons du soleil accèderont directement à la terre, ce qui lui permettra de se réchauffer plus rapidement et ainsi de sortir de sa torpeur hivernale. De plus, pour pouvoir faire certains semis (comme la carotte ou le radis qui poussent difficilement à travers un paillis), il est bon d’accéder directement à la terre.
Au-delà de cet effet positif qu’aura le découvrement de votre terre en mars, vous pourrez aussi réguler la population de limaces. Vous l’avez peut-être remarqué si vous avez pas mal de limaces chez vous, ces dernières pondent durant l’automne et le printemps. Si vous leur offrez le gîte et le couvert (le paillis sur votre sol) durant leur reproduction vous avez toutes les chances d’avoir beaucoup de limaces en été.

 

Ameublir la terre

Lisez ce point avec des pincettes. Pourquoi ? Parce que cela sera différent dans chaque cas. Il vaut mieux ne pas intervenir si c’est pour détruire tout l’équilibre d’un sol. Parce que oui, un sol c’est super fragile. Et c’est donc super facile à détruire.

Si vous avez couvert votre sol durant l’hiver avec un paillis qui a eu le temps de se décomposer en partie. Ou mieux, si vous avez fait une culture d’engrais verts durant l’hiver. Normalement votre terre est assez meuble. Donc sautez cette étape. Même si votre terre est très légèrement compacte en surface, sautez cette étape, ça sert à rien de faire des efforts pour faire le job que la vie du sol fait déjà pour nous. Allez plutôt boire un bon thé en imaginant votre terre se décompacter. 😉
Vous pourrez quand même ameublir avec un croc les 2-3 premiers centimètres pour faire un semis.

Si vous n’avez pas couvert votre sol durant l’hiver et que celui-ci est compact à cause du tassement et du lessivage qu’ont provoquées les pluies, le gel et le vent : vous pourrez utiliser un outil pour l’ameublir délicatement. Utilisez pour cela un outil comme la grelinette (ou à défaut une fourche bêche) qui vous permettra de l’ameublir sans la retourner. Et ainsi respecter les différentes couches de la terre et la vie qui habite votre sol. Sans oublier que cela préservera votre dos. 😉

Si vous disposez de compost bien mûr, au mois de mars vous pouvez aussi l’épandre sur vos zones de cultures qui sont libres. Cela permettra d’enrichir votre terre à long terme car le compost libère lentement des minéraux. Mais aussi d’améliorer la structure de votre sol car le compost bien mûr avec l’humus va vous permettre d’amener une grande quantité d’organismes vivants dans votre sol qui amélioreront la structure de votre sol. Et il permet aussi d’améliorer la capacité de rétention d’eau de votre terre. Imaginez le compost comme un levain du sol. 😉

 

Tailler

“Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars”, comme dirait Hubert le jardinier !
S’il faisait trop froid le mois dernier, vous pouvez commencer (ou continuer) à tailler les arbres à pépins, comme les pommiers et les poiriers. Et si vous avez pris du retard, en mars il n’est pas trop tard pour tailler ceux qui aurait du l’être plus tôt, comme la vigne.
En mars vous pouvez aussi tailler les actinidia (kiwi et kiwaï).

 

Semis

Le mois de mars c’est la grande période des semis. Mais attention, rien ne sert de semer trop tôt, surtout si l’on ne dispose pas de serre ! Pour découvrir une liste de 5 astuces pour réussir ses semis, vous pouvez jeter un coup d’oeil à cet autre article : 5 astuces pour réussir ses semis à tous les coups.

.
plants tomatesParmi les semis les plus attendus, il y a très certainement les tomates. N’oubliez pas de semer quelques tomates précoces, voire très précoces, pour profiter des tomates plus tôt dans la saison. Petite astuce pour les tomates : placer quelques pieds d’oeillets d’Inde (ou tagètes) pour lutter contre les nématodes. Vous pouvez aussi planter du basilic aux pieds des tomates. En effet ces derniers apprécient la mi-ombre que leur offrent les pieds de tomates, et ainsi vous pourrez avoir plus de culture sur une même surface. 😉

.
Au mois de mars, ne pas oublier de semer des fleurs. Certaines sont comestibles comme la capucine (que ce soit les fleurs, ou les feuilles). Et beaucoup attirent les auxiliaires au jardin potager (ou sur un balcon) ! Ainsi les papillons, les abeilles et autres coccinelles ne bouderont plus votre jardin potager !

Pour en apprendre plus sur le rôle indispensable des auxiliaires au jardin potager, voilà un article que je vous recommande vivement : comment gérer les ravageurs au jardin grâce aux auxiliaires.

Voici une liste (non-exhaustive) des semis possibles au mois de mars :

-les tomates
-les choux
-les épinards
-navets (à partir de la mi-mars)
-betteraves
-panais
-radis
-diverses laitues
-céleris (raves et branches)
-poireaux
-les pois à grains rond (les ridés seront à semer plus tard)
-fèves (vous pouvez pailler la terre par dessus, leurs tiges peuvent aisément passer à travers cette couche)
-persil

Concernant vos semis, il faudra adapter selon les climats. Je vous conseille la lecture de cet article du potagerdurable qui donne des indications concernant les périodes de semis en se basant sur la floraison de plantes : au printemps, rien ne sert de semer trop tôt.

 

Planter

Au mois de mars on peut continuer à planter les caïeux d’ail, d’échalote et d’oignon. Mais aussi les plants de ciboule et de ciboulette et diverses plantes vivaces et bisannuelles. Vous pourrez planter aussi des pieds de rhubarbe dont vous paillerez les pieds, et des pieds d’artichaut (si vous n’habitez pas dans le sud de la France vous pourrez les planter à la fin du mois).
Après la mi-mars vous pourrez planter les pommes de terre que vous aurez préalablement fait germées.
Vous pouvez repiquer les pieds de salade aussi.
Au mois de mars c’est le mois de la plantation des petits-fruits : fraisiers, framboisiers, cassissier, groseillers etc.. Si vous n’avez que des places en mi-ombre ou sous des arbres, pas de soucis, ces derniers la tolèrent parfaitement !
Pour vous éviter bien des soucis et du travail, n’oubliez pas de mettre une bonne couche de mulch à leurs pieds. Vous pouvez utiliser ici du BRF (Bois Raméal Fragmenté) qui vous permettra de relancer l’activité biologique d’un sol. Pour booster son effet et sa décomposition, vous pourrez placer une couche de tonte de gazon par dessus afin d’y apporter de l’azote (et éviter la faim d’azote que peut provoquer le BRF). Et cela lui permettra de rester humide.

 

Multiplier

Comme à peu près tous les mois, en mars vous pouvez continuer à multiplier vos plantes. Par le bouturage, le marcottage ou la division (comme pour la rhubarbe). À titre d’exemple, les actinidia (kiwi et kiwaï) se bouturent et se marcottent très bien.

Voilà une liste de plantes qui se bouturent assez bien au mois de mars :

-le figuier
-le cassissier
-le groseiller
-la sauge
-le buis
-le saule
-le lierre
-le géranium
-le bégonia

 

C’est la fin de cet article, si vous pensez à d’autres choses que je n’ai pas cité écrivez les en commentaire pour en faire profiter tout le monde.
Et si cet article vous a plu ou que vous pensez qu’il puisse être utile à quelqu’un partagez le ! 😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
  •   
  • 10
  •  
  •  

6 réflexions au sujet de « Que faire au jardin en mars ? »

  1. Salut Heikel !!
    Très bel article très complet. Bravo !! Chez moi en Savoie je préfère attendre fin mars voire début avril pour les semis car comme tu le précises il ne faut pas les faire trop tôt. Effectivement les plant qui végètent ce n’est pas bon. Les semis plus tardifs rattrapent ceux plus précoces. Et puis les périodes de semis c’est en fonction de la région de chacun.

    1. Salut Jean Claude,

      Content que l’article t’ait plu. Je suis d’accord, à chacun d’adapter selon ses propres conditions et désirs.
      Merci pour ton commentaire, ça fait toujours plaisir ! 🙂

  2. Re salut !! Juste pour te dire que pendant quelques temps je ne pourrais pas passer sur ton blog. Entre mon site sur le jardinage que je suis en train de restructurer, le site de mon club de pétanque que j’ai créé et le jardin qui a repris ses droits je ne sais plus où donner de la tête.. Mdr.. Désolé pour cette absence. Bonne soirée !!

Laisser un commentaire