Au jardin potagerMois par mois

Que faire au jardin potager en mai ?

Posted

Vous ne savez pas quoi faire au jardin potager au cours des différents mois de l’année ? Vous avez peur d’oublier certaines tâches ou de ne pas vous y prendre au bon moment ?
Je vous donne une liste d’activités à faire mois par mois ; ce mois-ci c’est mai.

 

Comme chaque mois, les conseils de jardinage du mois dernier sont aussi valables pour le mois en cours (au moins la première moitié). Je vous invite donc à survoler l’article concernant le mois d’avril avant de lire celui-ci.

Que faire au jardin en avril ?

 

En mai fait ce qu’il te plaît.

 

Le muguet fleurit et le temps s’adoucit, c’est bien le mois de mai. Au mois de mai les dernières gelées devraient être passées (en fonction de votre région évidemment). C’est d’ailleurs en mai que nous retrouvons les saints de glace (les 11, 12 et 13 mai). Une vieille superstition qui veut qu’une fois les saints de glace passés, les plantations peuvent se faire à l’extérieur. Une période qui coïncident assez bien avec la fin des gelées en général. Les jardiniers ont coutumes d’attendre la mi-mai avant de planter les plantes gélives à l’extérieur (tomates, poivrons, piments, aubergines, courgettes…).

Je vous préviens, en mai au jardin potager on ne chôme pas !

 

Semis en mai

On a déjà commencé dès mars pour certains végétaux résistants (notamment les pois ou les fèves), et on a continué en avril avec les carottes ou les radis par exemple. En mai on peut faire d’avantage de semis en pleine terre. Voilà une liste de plante à semer en mai :

 

  • carottes
  • radis : n’oubliez pas de semer les radis à intervals réguliers (tous les 15 jours par exemple), afin d’en avoir régulièrement, si ce n’est tout le temps, à disposition. Vous pouvez aller lire l’article complet sur la culture du radis : le radis, du semis à la récolte.
  • betteraves
  • navets
  • panais
  • salades d’été et laitues
  • les choux et brocolis : choux fleur, chou de Bruxelles,  chou rave, chou de Milan…
  • maïs : profitez-en pour essayer une association bénéfique traditionnelle. La milpa (ou les “3 soeurs“), nom de cette association amérindienne, est composée de maïs (qui sert de tuteur au haricot), de haricot (qui est un fixateur d’azote), et de courge (qui permet de faire de l’ombre grâce à ses larges feuilles).
  • haricots
  • courges et potirons
  • des herbes aromatiques : persil, ciboulette, basilic (au pieds des tomates notamment), aneth…

Les annuelles et bisannuelles : je dis souvent de laisser la place aux fleurs au jardin potager (et pas seulement pour la beauté, voir l’article complet sur les auxiliaires).
Il est temps en mai de semer des mélanges pour prairies fleuries, laisser des bandes enherbées pour accueillir la biodiversité (carabes, coccinelles, orvets, abeilles et j’en passe).
Pour certains il s’agit là d’un “truc de bobo”, et c’est bien triste de considérer cela de cette manière. Non seulement vous permettrez d’offrir la nourriture et le gîte à une foule d’animaux (en voie d’extinction pour certains), mais surtout la plupart de ces animaux vous rendront des services inestimables dans votre jardin potager : réguler les populations de limaces, d’escargot, de pucerons et autres “nuisibles” pour ne citer que ça. Pour en savoir plus je vous invite à lire l’article sur l’intérêt des auxiliaires au jardin potager (le lien est au début du paragraphe).
La plupart de ces plantes peuvent se développer sur un terrain déjà occupé. Si c’est la première année que vous en plantez et que vous n’avez pas préparé le terrain 2 ou 3 mois avant (avec un carton au sol par exemple), vous pouvez tout de même passez un coup de tondeuse et griffer un peu le reste de la végétation. Il vous suffit alors de semer votre mélange qui se ressèmera naturellement chaque année. 😉

 

Plantations en mai

Comme je le disais au début de l’article, en mi-mai (après les saints de glace) il est temps de planter les plantes gélives à l’extérieur (en fonction de là où vous habitez). Évidemment il ne s’agit pas là d’une date magique et des gelées très tardives peuvent encore survenir. C’est pourquoi je vous conseille vivement de vous tenir au courant de la météo régulièrement (notamment pour les risques de gelées qui peuvent être désastreuses au jardin potager). Pour les protéger vous pouvez notamment vous servir de tunnels ou de voiles d’hivernage.

Parmi les plantes que vous pouvez planter en pleine terre en mai, vous pourrez normalement planter toutes les plantes dont vous avez effectué les semis durant les mois précédents.
Attention, si vous achetez des plants en jardinerie assurez-vous qu’ils soient bio, car sinon ils seront traités (souvent à de multiples reprises), et durant toute leur vie ils seront toujours concentré. Ce qui ne nuit pas seulement à la santé humaine mais intoxique aussi les animaux.

Voici une liste de plantes à planter en pleine terre au mois de mai au jardin potager :

 

  • tomates et tomates cerises
  • oeillets d’Inde (ou Tagètes) : à planter entre les plants de tomates, il s’agit d’une association bénéfique. En plus d’éloigner certains ravageurs volants, les oeillets d’Inde éloignent les nématodes qui mangent les racines des plants de tomates
  • poivrons et piments
  • aubergines
  • concombre et cornichons
  • courgettes
  • potirons et courges
  • fraisiers : si vous voulez une récolte abondante de fraise cette année, c’est la dernière ligne droite pour en plantez
  • Choux et brocolis : choux de Bruxelles, choux rave…
  • plantes vivaces : découvrez 5 plantes vivaces faciles au jardin potager
  • plantes fleuris vivaces : comme la lavande
  • cardons
  • poireaux d’été

 

Autres tâches à effectuer en mai au jardin potager

Aérer la serre et les châssis : comme la chaleur augmente, il faut faire attention que la serre (si vous avez la chance d’en avoir une), ou les châssis ne montent pas trop en température. Pour aérer simplement les châssis vous pouvez vous servir d’une cale en bois ou d’une brique (afin d’éviter que le dessus du châssis ne retombe par grand vent, surtout s’il est en verre).
Il est temps de ressortir les plantes qui ont passées l’hiver au chaud.

 

Connaissiez-vous la milpa ? Avez-vous prévu d’autres tâches que je n’aurais pas évoqué ? Laissez un commentaire pour nous en faire part.
Et si cet article vous a plu ou que vous pensez qu’il puisse être utile à d’autres personnes partagez-le ! 😉

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  

3 réflexions au sujet de « Que faire au jardin potager en mai ? »

  1. Salut Heikel !!
    Avec le mauvais temps de ce début mai nos plans jardisniques sont mises à rude épreuve. Il vaut
    mieux décaler nos plantations pour éviter qu’elles végètent. Bon courage pour la suite. A bientôt !!

Laisser un commentaire