Au jardin potagerCultures

La culture du poivre du Sichuan

Posted

Le poivre du Sichuan est une plante étonnante par bien des aspects. Ses baies ne sont ni piquantes, ni “fortes”. Mais  possèdent une saveur particulière, citronnée qui anesthésie légèrement la langue lorsque l’on croque les baies séchées. Nous allons nous pencher sur sa culture, son entretien et même la récolte des fruits. 😉

Le poivre du Sichuan

Originaire de la province du Sichuan, en Chine, le poivre du Sichuan est une épice très utilisée dans la cuisine chinoise, même en dehors de la province du Sichuan. Malgré son nom, ce poivre du Sichuan n’appartient pas à la même famille que les poivres classiques. En fait il fait parti de la famille des Rutacées, autrement dit, la famille des agrumes, eh oui ! C’est peut-être pour cela, que contrairement au poivre classique on ne consomme pas la graine à l’intérieur de l’enveloppe rouge, qui elle, se consomme. C’est en fait le fruit que l’on consomme, et la graine elle sert à reproduire le plan. Parfois, il peut aussi être appelé poivrier du Sichuan.

 

premiers fruits poivre du sichuan
Les premières feuilles de mon plant de 3 ans.

 

La culture du poivre du Sichuan

Le Sichuan est une région où tout peut pousser (j’exagère, mais qu’un peu), donc on peut être tenté de penser que le poivre du Sichuan est exigeant au niveau de sa culture. Mais pas du tout, et loin s’en faut ! Le poivre du Sichuan est un arbuste très résistant, qu’il soit à l’ombre, ou au soleil, ce petit arbre vous produira une quantité impressionnante de petites baies riches en goût.

Sa production commence à environ 3 ans, et ensuite les récoltes seront plutôt abondantes. Le poivre du Sichuan est très rustique et peut résister à des hivers très froids. Prenez juste la précaution de lui mettre un voile la première année pour l’aider à passer l’hiver. Il peut survivre dans tout type de sol, et des apports de matières organiques (en surface) ne sont pas du tout nécessaire.

C’est une plante très facile à cultiver et c’est bien dommage qu’elle soit si peu connue en France. Bien qu’elle commence actuellement à venir sur le devant de la scène. Cet arbuste a tout à fait sa place dans nos jardins occidentaux. Vous pouvez l’insérer dans une haie par exemple. Et notamment une haie défensive, du fait de ses grandes épines. En fin d’automne il revêt une couleur rouge magnifique qui lui donne aussi toute sa place dans un jardin ornemental. À la maison, sa place était toute trouvée !

 

Entretien du poivre du Sichuan

Honnêtement il n’y a pas grand chose à faire ici, hormis une taille de temps en temps si vous souhaitez qu’il garde un port particulier. Pour ce faire, je vous invite à vous renseigner sur ce que l’on appelle la taille en vert.

C’est une taille que l’on effectue d’ordinaire en été et qui est légère. En fait, dans la nature, les arbres sont habitués à voir leurs branches se briser parfois. Notamment par le poids des fruits, ou le passage des animaux qui grimpent aux arbres. C’est donc une taille que l’on peut qualifier de respectueuse car elle laisse à l’arbre le temps de se régénérer, comme la taille est très modérée. Une branche coupée de temps en temps, quand on remarque qu’elle va dans le “mauvais sens”.

Pour multiplier vos pieds de poivre du Sichuan vous avez 2 possibilités : la bouture et le semis. Personnellement je vous conseille le semis si vous n’êtes pas pressé car l’enracinement sera bien meilleur. Mais le bouturage est tout à fait possible.

 

poivre du sichuan
Vous pouvez appréciez la couleur rouge vif de ses fruits. Le poivre du Sichuan libère une odeur agréable lorsque l’on est à proximité

 

La récolte des baies du poivre du Sichuan

La récolte des baies se fait normalement courant du mois d’octobre, voire novembre. Elle se réalise soit à terme de maturation, donc lorsque les baies ont séchées sur la plantes. Cela se remarque facilement car les fruits (c’est-à-dire l’écorce autour de la graine) sèchent sur les graines, et ces dernières, bien noires et luisantes restent accrochées aux baies séchées.

Une méthode très simple pour récolter les baies du poivrier du Sichuan est d’étendre un tissus blanc sous le pied de poivrier et de secouer les branches (en faisant attention, car ces dernières ont des épines très dures et pointues). Mais vous pouvez aussi les récolter bouquet après bouquet sans attendre que les baies soient tout à fait séchées si vous ne pouvez être présents lors de la récolte.

 

L’utilisation du poivre du Sichuan en cuisine

Un goût unique

Le poivre du Sichuan a un goût unique. Il est épicé sans être piquant. Il a un goût plutôt citronné, et lorsque les baies sont chargée, la sensation anesthésiante (qui picote un peu la langue) est assez présente. D’ailleurs j’en profite pour vous dire que les baies que vous produirez chez vous seront bien meilleures que les baies achetées dans un magasin asiatique (test à l’appui). Au delà de ça il me sera assez difficile de vous décrire mieux le goût du poivre du Sichuan. Son goût est unique, et je vous invite à croquer dans une baie crue une fois, pour vous rendre compte de sa particularité.

Le poivre du Sichuan fait parti du mélange d’épice chinois très connu, même en Occident, qui s’appelle les “5 épices” : un mélange de poivre du Sichuan, de badiane, de clous de girofles, de cannelle de Chine et de fenouil. Si vous ne l’avez jamais essayé, je vous le recommande. Une cuillère à café dans un sauté de légumes lui donne tout de suite un goût de cuisine asiatique prononcé, un régal ! 😉

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    49
    Partages
  •   
  • 48
  • 1
  •  

4 réflexions au sujet de « La culture du poivre du Sichuan »

Laisser un commentaire