La culture du radis : semis, entretien et récolte

Publié le Publié dans Au balcon, Au jardin potager, Cultures

Faire pousser des radis est certainement l’une des premières choses à essayer au jardin potager. Et même sur les balcons. En effet, les radis peuvent très facilement être plantés en jardinière sur un balcon ou sur une terrasse pour les personnes qui habitent en ville. C’est une plante très facile à faire pousser comme nous le verrons dans cet article.

 

Cultiver des radis

Dans cet article je parlerais des variétés de radis de tous les mois, et non d’autres variétés comme les radis d’hiver qui feront l’objet d’un autre article.

 

Semis de radis

Vous avez deux manières de semer des radis. Que ce soit en pleine terre au jardin potager, ou en jardinière sur un balcon en ville ou sur une terrasse. Et vous allez voir, rien de plus simple !

    1. Le semis de radis à la volée : un des semis les plus faciles. Il s’agit de choisir la zone réservée à la culture des radis. En général on leur réserve un terrain en plein soleil, mais la mi-ombre convient aussi. Puis semez les radis directement avec votre main sans chercher à avoir un résultat homogène. Enfin, grattez la terre (très légèrement) en surface afin qu’une majorité de graine se retrouvent recouvertes d’un peu de terre. Rien ne sert de semer trop clair (les graines trop éloignées les unes des autres), car les radis peuvent très bien pousser assez collés les uns aux autres, mais rien ne sert de semer trop dru aussi, c’est l’assurance de devoir éclaircir. Nous verrons comment éclaircir les radis par la suite.
      Si vous avez un paillage (que l’on appelle aussi mulch ou paillis) en place sur votre terre, je vous conseille d’en enlever une partie pour faciliter leur croissance. Mais ils est tout à fait possible de semer des radis à travers un paillis. Veillez simplement à ce les graines soient bien en contact avec la terre, et à ce que votre paillis ne soit pas trop épais. Le BRF (Bois Raméal Fragmenté) n’est pas trop recommandé pour cette culture par exemple.
      Après le semis vous pourrez arroser, dans un cas comme dans l’autre, ça vous permettra de vous assurer que toutes les graines de radis soient en contact avec la terre.

 

  1. Le semis de radis en ligne : c’est la méthode traditionnelle pour les semer. Il vous suffit de faire des sillons très peu profonds, de 1 cm à peu près, et de semer vos radis dans ces sillons. Pour les semer, vous pouvez le faire soit à la main, soit en utilisant un semoir manuel.
    Ce qui diffère de la précédente technique, c’est qu’il faut arroser une fois vos sillons creusés et avant de semer vos graines. Cela vous évitera que vos graines ne soient éparpillées et vous assurera de retrouver la disposition de votre semis.
    Une fois le semis de radis effectué, vous devrez recouvrir les radis avec la terre des bords. Et tasser très légèrement afin que les graines soient bien en contact avec la terre.

 

semis radis
Quelques rangs de radis dans mon jardin potager

Pour ma part j’utilise un combiné des deux techniques. Je sème les radis en ligne mais sans sillon et à la main. Cela me donne d’excellents résultats et mes radis sont toujours bien enracinés et demeurent en ligne.

Je les sème aussi en association avec des carottes comme les maraîchers parisiens d’antan, je vous en ai déjà parlé dans cet article : 5 astuces pour réussir ses semis. Mais j’y reviens dans la suite de cet article. 😉

 

Il existe aussi des semoirs de précision. Mais comme ça coûte un bras et que je ne suis pas maraîcher, je préfère me contenter de mes mains. Par contre, si vous êtes maraîcher, c’est clairement un investissement à étudier. À voir les résultats qu’en tire la ferme en permaculture du Bec Hellouin, les avantage d’un semoir de précision ne sont pas à négliger. Pour voir les avantages du semoir en question, le semoir Coleman (du nom d’un maraîcher américain dont je vous parlerais), je vous invite à voir cette vidéo tournée à la ferme biologique du Bec Hellouin : le semoir Coleman.

 

Quand semer les radis pour en avoir en continu ? 

Les radis se sèment quasiment toute l’année. Ils sont résistants au gel mais pour pousser convenablement ils ont besoin d’un minimum de chaleur en journée. Évitez donc de les semer en plein hiver. Mais comme toujours, en jardinage, rien n’est très défini. Ce qui marche ou ne marche pas pour certains jardiniers, ne marche pas ou marche pour d’autres jardiniers. Vous pourrez très certainement en cultiver, notamment avec un léger paillis. Et avec un voile d’hivernage. Si vous avez une serre, plus besoin de vous questionner ! Mais réservez quand même l’hiver aux variétés de radis d’hiver, il en existe tellement que vous ne serez pas déçus !

Pour avoir des radis fréquemment et pas qu’une seule et grosse fois chaque mois, je vous conseille de les semer en moins grande quantité, mais plus fréquemment, tous les 15 jours ou les 20 jours par exemple. Afin d’en récolter fréquemment et de ne pas avoir à attendre longtemps avant d’en remanger.

 

Faut-il éclaircir les radis ?

Pour cette question ça dépends de vous. Personnellement, le jardinage je le conçois comme un plaisir, des plantations et des récoltes. Passer des heures à éclaircir des semis de radis (ou de carottes) que l’on aurait trop serré, très peu pour moi. Je préfère faire attention lors du semis d’éviter de semer trop dru (trop serré donc) afin de m’éviter cette tâche supplémentaire (il y a bien d’autres choses à faire au jardin potager…)
Donc si vous avez semer trop serré vous pouvez éclaircir légèrement. En laissant 1 radis tous les 1 ou 2 cm. Dans le cas contraire, c’est simplement inutile, car lorsque vous récolterez les plus gros radis jours après jours, vous laisserez de la place aux autres pour grossir. Une manière d’éclaircir plus sympa si on veut ! 😉

 

Peut on repiquer les radis ?

C’est une question qui revient fréquemment, et c’est normal, quand on sème trop dru, on a envie de garder tous ces radis qu’on éclaircit.

Oui et non j’ai envie de dire.
Si vous prenez un soin extrême lorsque vous allez éclaircir les radis, et que vous repiquez les radis avec tout autant de soin, vous avez de fortes chances pour que vos radis continuent leur croissance après un temps d’adaptation. Après, concrètement, je ne pense pas que c’est une opération qui vaille vraiment le coup car elle est très consommatrice en temps pour de telles plantes et pour des résultats qui demeurent aléatoires. Je vous invite plutôt à planter les radis moins serrés et à éclaircir s’il faut vraiment éclaircir. Au pire vous pourrez toujours en ressemer plus loin et laisser monter quelques radis en graines afin d’en récupérer. Mais pour se faire, il faut faire attention à ne pas acheter des graines hybrides F1. Privilégiez plutôt des variétés anciennes et rustiques qui sont adaptées à votre climat et reproductibles. Des variétés dont vous pourrez récolter les graines années après années.

 

Entretien des radis

La culture des radis ne nécessite pas spécialement d’entretien. Il suffit de s’assurer qu’ils aient une terre assez fraiche, et c’est quasiment tout.

 

L’arrosage des radis

L’arrosage doit être relativement fréquent car leur racines ne sont pas trop profonde. Et ils affectionnent un sol frais. Privilégiez un paillis léger comme de la tonte d’herbe, ça vous permettra d’être moins attentif sur les arrosages.

Est-ce que vos radis piquent ? Oui ? Et c’est heureux ! Les radis qui piquent sont chargés en principes actifs. Et plus le goûts est présents dans un légumes ou un fruits, plus ces molécules, qui sont aussi responsable du goût, sont présentes.

Après, si vous désirez des radis qui ne piquent pas, ou qui ne piquent que très peu, il y a 2 ou 3 trucs à essayer. Je dis bien essayer, car on trouve toujours des gens chez qui ces astuces ne marchent pas.

  1. Premièrement, veillez toujours à arroser fréquemment vos radis. Qu’on se le dise, les radis ne font pas des racines très profondes, donc vous pouvez les arroser fréquemment, ceci afin de les faire grossir rapidement et se faire gorger d’eau, plus que de principes actifs.
  2. Vous pouvez aussi les récolter un peu avant leur taille maximale afin qu’ils n’aient pas le temps de puiser toutes ses substances organoleptiques (ces substances responsables du goût et de l’odeur de nos fruits et légumes).
  3. Et pour finir, vous pouvez aussi choisir des variétés réputées pour leur douceur

 

Récolter les radis

La récolte des radis vient environ 1 mois et quelques après le semis. Soit entre 4 et 5 semaines en fonction des variétés. Certaines variétés sont précoces et se récoltent au bout de 3 semaines et d’autres qui peuvent aller jusqu’à 6 semaines. En général, si vous attendez au delà de 4 semaines pour une variétés normale, soit vos radis vont devenir un peu creux, et ils deviendront certainement piquants car ils auront plus de temps pour puiser des principes actifs responsables de leur propriétés médicinale mais aussi des propriétés organoleptiques (comme je le disais plus haut).

Pour récolter les radis, rien de plus simple, vous les tirez juste de terre. Je vous conseille très fortement de laisser les feuilles directement sur la terre afin de nourrir votre sol et de garder un paillage. Vous pouvez aussi les mettre au compost ou les garder si vous le souhaitez.

 

Variétés de radis

Il existe plusieurs variétés de radis, avec des tailles différentes, et des durées de culture différentes. On différencie en général les radis de tous les mois et les autres variétés de radis. Parmi les variétés connues de radis en voici quelques unes :

  •  Rond écarlate : rond et savoureux.
  •  Flamboyant : c’est un classique, radis mi-long qui se creuse rarement. Parfaite pour les débutants.
  •  De 18 jours : un classique aussi, demi-long. Assez piquant.
  •  White beauty : variété de radis ronds et blancs.

 

Association de culture

Parmi les associations avec le radis je veux vous présenter une association que j’ai découvert à la ferme en permaculture du Bec Hellouin, mais qui était déjà utilisée au temps des maraîchers parisiens du 19ème siècle.
Il s’agit de semer des radis, des carottes et de planter des plants de salades. Tout ça en même temps, oui oui ! 😉
On commence à récolter les radis qui poussent entre les plants de salades. Lorsque l’on récolte les salades, les carottes commencent à pousser et ont donc besoin de plus de lumières. Après la récolte des salades, on y contreplante des plants de choux. Puis on récoltera les carottes ce qui laissera toute la place nécessaire à l’épanouissement des plants de choux.

 

J’espère que vous en avez appris un peu plus sur la culture du radis, si vous avez des questions ou des remarques n’hésitez pas à poster un commentaire sous l’article, j’y répondrai avec plaisir.

Et n’oubliez pas de partager l’article s’il vous a plu ! 😉

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire