Permaculture

Pourquoi jardiner en permaculture

La permaculture est un concept qui a actuellement le vent en poupe au jardin potager, la permaculture reçoit de plus en plus de soutient et de critiques positives du grand public comme des experts. Dans cet article nous allons voir pourquoi il est intéressant de jardiner en permaculture.

La permaculture

Le boom de la permaculture

Depuis quelques années la permaculture connait un succès mondial. Pour certains, la permaculture apparaît comme une solution globale à beaucoup de problèmes contemporains. En passant par la sécurité alimentaire, la faim dans le monde ou de la chute de la biodiversité avec la 6ème extinction massive, etc. Pour d’autres la permaculture est une approche systémique afin de gérer des systèmes de façon durable et éthique. Quoi qu’il en soit, la permaculture se veut être une approche alliant du bon sens et des connaissances, tant pratiques que théoriques, pour avancer sereinement main dans la main avec la nature.

En France depuis quelques années on voit apparaître dans les librairies de plus en plus de livres concernant le jardinage biologique, ou plus simplement sur le jardinage naturel (il existe une nuance entre ces deux termes, mais nous y reviendront dans un autre article). Mais aussi des livres traitant plus particulièrement de la permaculture en tant que composante à part entière d’une façon alternative de jardiner et de pratiquer l’agriculture. Une approche qui se voudrait pérenne. Notons l’existence de livres qui abordent le sujet de la permaculture sous des angles très intéressants. Vous pouvez retrouver les conseils de livres sur Jardiner Futé en cliquant sur ce lien : chroniques et conseils de livres autour du jardinage et de  la permaculture. La diversité de tous ces livres autour du fait de jardiner en permaculture montre l’engouement du public pour cette nouvelle façon d’aborder le jardinage. 

Le sol, la terre et les champs claude et lydia bourguignon
“Le sol, la terre et les champs” est un livre à avoir lu au moins une fois dans sa vie de jardinier

 

Le thème de la permaculture ne s’ouvre pas seulement à la littérature, que ce soit la littérature pratique ou théorique, mais également aux créations cinématographiques, avec la production de films et autres documentaires. À titre d’exemple, que vous connaissez certainement : le film « Demain » sorti il y a quelques années (si vous ne l’avez pas vu, je vous le conseille fortement : documentaire Demain). Mais aussi d’autres genre de production Audiovisuel comme des animes japonais qui abordent la permaculture sans forcément nommer l’approche comme telle.

Par ailleurs, nous pouvons aussi citer l’exemple d’une petite ferme normande perdue non loin d’un magnifique petit village du nom de Bec Hellouin. Il s’agit d’une ferme bio en permaculture qui attire des visiteurs du monde entier. Si la permaculture vous intéresse et que vous habitez non loin de la Normandie ou que vous souhaitez visiter un lieu inspirant, la ferme du Bec Hellouin est clairement une destination de choix. Les paysans de cette ferme, mondialement connue, ont d’ailleurs écrit un livre très intéressant : permaculture – guérir la terre nourrir les Hommes.

Qu’est-ce que la permaculture a à nous offrir

La permaculture est un système conceptuel, mais c’est avant tout un outil incroyable afin nous aider à créer des écosystèmes résiliants et durables. À créer des lieux de cultures (dans tous les sens du terme) et des jardins potagers riches, fertiles, écologiques et abondants. La permaculture s’appuie sur le modèle de la nature et de son fonctionnement. C’est un cadre de pensée, en quelque sorte une boîte à outils qui permet de réfléchir aux interactions entre les différents éléments présents dans un lieu donné. En fait la permaculture ne s’applique pas seulement au jardin. Dans cette article il sera question de jardiner en permaculture donc nous nous attarderons seulement sur la partie jardinage de la permaculture.

Une association de plantes au jardin potager
Jardiner en permaculture permet de rendre son jardin riche et fertile : vous pouvez voir ici des associations de plantes (soucis, choux, haricots, blettes, tomates cerises etc). Le tout planté très densément afin de gagner de l’espace de culture dans un petit jardin. Observez la mise en place d’un mulch composé de copeaux de bois (BRF). La paille a été ajouté quelques semaines après.

 

La permaculture, qu’est-ce que c’est ? 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, à savoir, pourquoi jardiner en permaculture, attardons nous sur ce qu’est la permaculture. Si vous le souhaitez, vous avez un article plus complet sur la question, nous ne rentrerons pas ici dans les détails : la permaculture qu’est-ce que c’est ? (définition, concept, applications…)

Ce que la permaculture n’est pas 

  • La permaculture n’est pas une technique de jardinage, ni une technique d’agriculture. D’ailleurs elle n’est pas concidéré comme une technique tout court.
  • La permaculture n’est pas une culture sur butte (les buttes n’étant d’ailleurs pas une “technique de permaculture” mais c’est une technique tout court)
  • La permaculture n’est pas une méthode miracle. On lit beaucoup de choses sur internet, mais il ne s’agit clairement pas d’une méthode miracle. Ses principes sont pleins de bon-sens, mais sans réfléchir au contexte cela ne sert à rien.

Ce qu’est la permaculture 

  • La permaculture est une boîte à outils conceptuelle qui permet de gérer un écosystème de la façon la plus durable possible. Tout en s’appuyant sur la nature, le permaculteur utilisera ses connaissances tant scientifiques, qu’empiriques afin de créer un écosystème résiliant. (Rien de compliqué malgré cette définition qui peut faire peur.)
  • La permaculture est un véritable atout pour gérer durablement des infrastructures, des communautés et des écosystèmes anthropisés.
  • La permaculture s’appuie sur le concept de résilience.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu   Mon rapport à la nature

La résilience

La résilience, c’est la capacité d’un système à surpasser un état de crise ou à opérer une mutation tout seul. Concrètement, cela veut dire que lorsqu’un système, peu importe lequel, est soumis a un état de crise, ce dernier va se réguler de lui-même et surmonter cet état. Dans certains cas il peut même opérer une mutation, cela veut dire que le résultat est différent que l’état initial.

Évidemment, on préfère qu’à la fin, le système (l’écosystème par exemple) soit meilleur. Pour juger de cette qualité, cela dépend de vos attentes. Pour un jardin cela peut être l’installation durable de certaines espèces qui permettent de réguler des organismes vivants dits « ravageurs ». Ce sont les auxiliaires, des organismes vivants que l’on cherche à attirer au jardin potager. Mais nous y reviendront plus en détail.

La permaculture est un concept systémique

Insistons sur un point : la permaculture est accessible partout et elle est accessible à tous. On entend souvent que la permaculture nécessite beaucoup de travaux lorsque l’on commence à jardiner en permaculture, ce qui peut être vrai très souvent. Cependant cette affirmation prends beaucoup trop de raccourcis. Cela peut d’ailleurs être un frein pour beaucoup de personnes, ce qui serait bien dommage car cette approche (avec les travaux) n’est pas adaptée et recommandée à tous.

Comme vous l’avez sans doute compris, la permaculture n’est pas un cadre fixe sur lequel on pourrait tous se reposer. Chaque personne, dans son contexte très particulier et personnel, aura une approche différente des différents enjeux, problèmes et projets qu’elle rencontrera. Cela vient tout simplement de ce qu’on appelle le contexte. C’est un principe clef, qui est vraiment fondamental lorsque l’on veut jardiner en permaculture. Nous verrons cette notion plus en détails dans un article (elle le mérite), cependant, gardez en tête que même si vous n’êtes plus jeune et fort comme un jeune homme de 20 ans, vous pouvez très bien jardiner en permaculture quand même. Que ce soit au jardin ou ailleurs. Cela ne nécessite pas forcément de grands travaux comme on l’entend souvent : avec notamment la mise en place de buttes de permaculture (qui n’en sont finalement pas).

De la permaculture en dehors du jardin ?

La permaculture est un concept systémique. C’est-à-dire que son application est beaucoup plus large que sa seule application au jardinage. Bien que ce soit cette application qui nous guidera tout au long de ce livre et celle dont il est le plus question en francophonie. Ses applications hors cadre du jardinage sont très nombreuses.

jardin permaculture
Bien que l’apparence de ce jardin me plaise énormément. Jardiner en permaculture ne signifie pas forcément d’avoir un jardin potager ou règne autant de spontanéité.

Jardiner en permaculture

Les techniques en permaculture

Jardiner en permaculture amène toujours à se renseigner sur les fameuses “techniques de permaculture”, on parle presque que tout le temps. Mais que veut dire ce terme de « technique » ?

En fait, il faut considérer les choses mises en place au jardin, ou en agriculture, comme des « techniques ». Ces techniques ne répondent qu’à un contexte particulier, dans lequel, bien entendu, les envies du jardinier ont une grande place. Il est intéressant d’avoir cette vision des choses pour pouvoir jardiner en permaculture de manière efficiente. Le mieux est d’avoir une liste de techniques à sa disposition et de choisir lesquelles mettre en place ou non dans son propre jardin pour répondre au contexte particulier de ce dernier. À titre d’exemple, grossier mais très parlant : cela n’aura que peu de sens de mettre un système de récupération d’eau très onéreux dans une région très pluvieuse.

Il me semble intéressant de tordre le cou à une idée reçue et trop souvent véhiculée dès maintenant : la butte n’est pas une technique de permaculture à toujours mettre en place. Bien souvent cela ne sert pas à grand chose d’ailleurs. Lors de l’établissement de votre plan d’action et de l’analyse de votre contexte (étape la plus importante), vous allez choisir si telle ou telle technique est intéressante à mettre en place.

Ayez donc toujours en tête qu’une technique doit toujours répondre à un contexte particulier. Évidemment, si une technique en particulier ne répond pas aux critères de votre contexte, mais que vous avez quand même envie de la mettre en place en connaissance de cause, libre à vous ! Tous les jardiniers le font, c’est ce qui fait le charme et la touche personnelle de nos jardins potagers. 

Jardiner en permaculture à cela de particulier. Prendre exemple sur la nature et introduire ce qui est réellement utile dans notre contexte. C’est tout le travail de réflexion qui se fait en amont qui permet d’instaurer une fertilité, une richesse (en productivité et en biodiversité) dans nos jardins potagers. C’est cela que permet le fait de jardiner en permaculture et c’est pourquoi, jardiner en permaculture, est clairement une excellente idée. 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu   La permaculture ailleurs, en Inde

J’espère que vous avez appris des choses dans cet article. Si vous avez des choses à compléter (et il y en a vu la complexité du sujet) vous pouvez laisser un commentaire directement sous l’article, n’hésitez pas à y laisser vos questions, nous y répondrons avec plaisir. 

Et surtout, n’oubliez de partager l’article sur les réseaux sociaux si il vous a plu, il pourrait faire connaitre la permaculture à d’autres aussi. 😉

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    58
    Partages
  •   
  • 55
  • 1
  •  
  • 2
  •  

Une réflexion au sujet de « Pourquoi jardiner en permaculture »

  1. Salut Heikel. Je t’envoie le lien d’une vidéo assez incroyable. C’est un documentaire d’une émission grand public et je m’interroge sur la rigueur scientifique de son contenu https://youtu.be/eh6rnaqSPto

    Bref, si cela est vérifié, il possible de l’appliquer au jardinage.

    J’ai un cas concret : j’ai deux Loofah qui sortent de terre à 4 cm l’un de l’autre. Si ces deux plantes s’entraident, alors je les laisse. A l’inverse, si elles sont en concurrence, j’en retire une, ce qui jusque là me semblait assez logique. Qu’en penses tu ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.