Le thym, sa culture et ses propriétés

Publié le Publié dans Au jardin potager, Cultures

Le thym est une plante cultivée depuis des millénaires dans plusieurs civilisations. Découvrez ses bienfaits et comment le cultiver :

 

Présentation du thym

thym en fleurLe thym évoque à la fois les herbes de Provence et les massifs caillouteux du Sud. C’est une plante originaire du bassin méditerranéen qui recèle bien des vertus ! On l’utilise traditionnellement pour la cuisine et pour la médecine. Il était particulièrement utilisé pour la conservation des aliments.

Le thym est une plante vivace, aussi appelée plante pérenne, c’est une plante qui peut vivre plusieurs années (en général plus de 2 ans). Pour en savoir plus sur la différence entre plante annuelle, plante bisannuelle et plante vivace je vous invite à jeter un oeil à cet article ou j’explique les différences entre ces trois types de plantes : la culture très facile des pommes de terres.

C’est une plante très mellifère qui lors de la floraison attire beaucoup d’abeilles (et autres pollinisateurs). Il fleurit aux alentours des mois d’avril et mai.

 

La culture du thym

Il existe des centaines variétés de thym (environ 300 selon certains sites), variétés qui peuvent être buissonnantes ou rampantes. Le thym serpolet et sans doute la plus connue des variétés. Il y a aussi le thym citronné. Les variétés de thym buissonnantes peuvent atteindre 60 à 70 centimètres de hauteur dans les meilleures conditions ! Certaines variétés ressemblent assez à la sarriette, avec laquelle il ne faut pas confondre le thym. Si vous voulez en apprendre plus sur la sarriette je vous recommande cet article : la culture de la sarriette.

Le thym peut se cultiver partout en France. En effet, c’est une plante vivace très rustique qui supporte très bien les gelées. Et il peut se cultiver dans tous les types de sols, qu’ils soient argileux ou calcaire. En cas de terrain argileux, essayez de rendre le sol plus drainant (en rajoutant du gravier à la terre par exemple), mais même si vous ne le faites pas, il poussera quand même.Comme vous vous en doutez, le thym, à besoin d’une bonne exposition. Le plein soleil est sa place de prédilection. Il aime la chaleur et le soleil.

Le thym est une plante qui ne nécessite quasiment aucun entretien ! Oubliez vos engrais ou compost au fond du trou, il aime les conditions extrêmes. Si vous voulez une belle boule je vous conseille de le tailler lors de la floraison afin de le faire sécher pour vos futurs tisanes ou plats aromatisés au thym.
Plantez une bouture, oubliez là, et en 1 ou 2 ans vous aurez une belle touffe de thym ! 🙂

Vous pouvez aussi le cultiver en pot en intérieur (j’en parle dans cet article : 5 plantes d’intérieur comestibles) ou sur un balcon (j’en parle dans cet article : 5 plantes faciles à cultiver sur un balcon). Il se cultivera plus facilement sur un balcon qu’en intérieur, mais ce n’est pas infaisable non plus.

Pour semer le thym, je vous conseille de vous y prendre en intérieur si vous êtes en hiver ou au printemps. Le semis de thym est assez difficile à réaliser. Pour se faire, prenez des godets ou n’importe quel contenant, remplissez le de terreau, arrosez et semez des graines à la volée. Recouvrez vraiment avec un tout petit peu de terre.

Pour mettre toutes les chances de votre côté vous pouvez mettre en place plusieurs astuces, comme semer en plusieurs fois afin d’améliorer vos chances de réussite. Vous pouvez retrouver plusieurs conseils concernant les semis sur cet article : comment réussir ses semis à tous les coups.

 

Les propriétés du thym

thym en fleurQue ce soit en infusion, en gargarisme (notamment en bain de bouche) ou en inhalation, le thym est une plante très utilisée au quotidien pour la cuisine ou la médecine. Voyons les propriétés du thym.

Le thym est une plante fortifiante et vivifiante. Il est souvent utilisé en cure pendant les épisodes de grippes ou de rhumes pour booster l’organisme de la personne qui en prend. Il est particulièrement recommandé pour les personnes fatiguées ou convalescentes.

Il a des propriétés antiseptiques, on s’en sert part exemple en cas de gastro-entérique pour ses propriétés antiseptiques du système digestif.

Il est très utilisé pour les maux de gorge et du système respiratoire. Il calme la toux et aide les asthmatiques à respirer. Le thym est aussi prescrit lors des inflammations comme la bronchite.

Je l’utilise personnellement en infusion, ou en inhalation en cas d’affection des voies respiratoires. Pour faire une bonne infusion de thym, comptez 5 gramme de thym séché à faire infuser environ 10 minutes. On peut en boire 3 à 4 tasses par jours pour profiter des bienfaits du thym.

Ces indications ne remplacent en aucun cas l’avis d’un thérapeute qualifié qui vous conseillera selon votre situation personnelle.

 

Vous avez d’autres questions sur le thym ? Posez les moi en commentaire.

Et n’oubliez pas de partager cet article 😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire